Qu’est ce que la DHEA ?

 

La DHEA (déhydroépiandrostérone), est une hormone naturelle synthétisée par les glandes surrénales à partir du cholestérol. Elle est, en termes médicaux, un « précurseur » de la synthèse d’hormones telles que la testostérone, les oestrogènes et la progestérone.

 

Le pic de sécrétion maximal intervient aux alentours de 21 ans, avec une chute de production de 90% à 75 ans. A partir de 40 ans, le taux n’est plus qu’à la moitié de son niveau optimal. Le stress, une carence alimentaire grave, l’abus de sucreries ou d’alcools, le tabagisme, la toxicomanie et tout ce qui induit une agression exagérée sur le corps déclenchant par ailleurs un processus de vieillissement prématuré.

La DHEA agit à plusieurs niveaux et aide à neutraliser certains des problèmes dûs au vieillissement. Elle améliore la réponse immunitaire et optimise l’effet des vaccins. Elle stimule, enfin, le fonctionnement neurologique, améliore la mémorisation et protège de la dégénérescence des cellules du cerveau. Elle agit aussi positivement sur le moral, jouant le rôle d´un anti-dépresseur véritable. 

Elle lutte contre l’ostéoporose en améliorant la densité minérale osseuse, chez les femmes en particulier. Elle constitue même une alternative aux traitements hormonaux substitutifs de la ménopause. Elle augmente de façon sensible la production de sébum, ce qui a pour effet une meilleure hydratation de la peau ainsi qu’une diminution des taches de vieillesse.

La Dhea, qu’est-ce que c’est ?

La déhydroépiandrostérone est une hormone endogène sécrétée par la glandule surrénale. Elle fonctionne comme précurseur des hormones sexuelles masculines et féminines (androgènes et estrogènes).

L’hormone DHEA est produite naturellement dans l’organisme par les glandes surrénales. Sa production naturelle commence à diminuer très tôt, à l’âge de 40 ans le niveau de DHEA n’est plus que la moitié du niveau optimal. Le stress est un facteur essentiel du déclin de DHEA, dès l’âge de 30 ans, il s’accompagne d’une susceptibilité accrue aux maladies, qui va de pair avec l’accélération du vieillissement. La supplémentation en DHEA peut commencer entre 35 et 45 ans pour les individus particulièrement fatigués, stréssés ou immuno-déprimés.dhea

Quels sont les avantages de la DHEA ?

  • La DHEA ralentit les effets du vieillissement et la progression
  • des maladies de Parkinson et d’Alzheimer
  • La DHEA réduit les troubles associés à la ménopause et à l’andropause
  • La DHEA soigne la dépression, la dysfonction érectile, le lupus
  • La DHEA renforce le système immunitaire

Lors d’une étude menée sur la DHEA (ou déhydroépiandrostérone) les résultats ont mis en évidence trois principaux bénéfices pour ces utilisateurs. Premièrement la DHEA permet de diminuer la fragilité des os, deuxièmement la DHEA permet d’améliorer l’aspect de la peau (hydratation, réduction de l’atrophie de l’épiderme, lutte contre une pigmentation anormale et production des glandes sébacées) et du visage. Enfin l’hormone DHEA augmente l’intérêt pour le sexe et le niveau de satisfaction sexuelle des femmes agées.